top of page

Matthias Bressan - Ballades pour mon chien noir

Interview parue dans le magazine Larsen #57 mars-avril 2024


Le titre "Ballades pour mon chien noir" fait référence à la dépression de W. Churchill qui l’appelait "son chien noir sur son épaule". C'est un album sombre ?Oui et non. Je partage avec lui cette affliction encore très actuelle, les tumultes du monde actuel n’aidant pas à la sérénité. Ces chansons sont apparues malgré les montagnes russes émotionnelles des dernières années et m’ont prouvé que créer était indispensable pour sortir de la grisaille. Ces constats sont au cœur de l’album, écrit pour la majeure partie après le confinement. Beaucoup de gens ont mis des projets en branle pendant cette période étrange : composer, écrire, rénover son logement, faire du pain. De mon côté j’étais au fond du trou. Je baladais mon chien noir et il mordait tout le monde, ami.e.s de passage, famille. J’ai été littéralement écrasé. C’est un album cathartique qui m’a aidé à remonter la pente. Il est teinté de mes fuites, de ma culpabilité d’être immobile devant l’horreur en cultivant mes paradoxes, mais aussi d’espoir et d’utopie. Le tunnel s’allonge, mais il y a toujours une lumière au bout. Et j’aspire à la tendresse.



Gai chanteur sur "Entre terre et mer" (2013), batteur-chanteur sur "L'Imprévu" (2018), quel angle musical dévoiles-tu sur ce nouveau disque? En studio avec Manu Coenen (musicien des Hommes-boîtes qui a co-réalisé l’album, et ami de longue date) j’ai totalement assumé d’être multi-instrumentiste, de jouer de la musique dans le premier sens du terme. Je me sens bien désormais dans le fait de ne surtout rien choisir. On a passé un temps serein et précieux à échanger, chercher des sons ensemble dans une ambiance pétrie de curiosité quasi enfantine. On ne s’est interdit aucune direction, du moment que cela servait la chanson. Je revendique le côté variétés, selon l’ancienne appellation de la variété. Les arrangements sont différents, les rythmes et les sons aussi. Un titre ne ressemble pas à un autre, même si on mélange néo-folk, post-rock, ambient et chanson traditionnelle.


Les textes sont toujours aussi ciselés et il se murmure qu'il y aura de la lecture : livre-album en vue ? Effectivement ! J’ai décidé de sortir un livre-album qui va contenir 11 morceaux et une vingtaine de textes, restés parfois longtemps dans le ventre d'un disque dur. Il y aura un code QR pour télécharger ou écouter les chansons via le site d’Igloo Records et nous prévoyons aussi une sortie numérique classique sur les plateformes. Ces textes sans musique, je n’ai pas su en former des chansons et il m’a été impossible de les effacer. J’en ai jeté beaucoup mais ceux-là se sont agrippés. Suis-je légitime en tant qu’auteur pour les publier ? Suis-je légitime en tant que musicien ? J’ai appris à vivre avec ces deux questions.



Commenti


À l'affiche

Posts récents

Pas encore de mots-clés.

Par tags

Nous suivre

  • Facebook
  • Instagram
bottom of page