top of page

De la fin et des débuts

Toutes les fins me rendent nostalgique : le générique du film, les lumières après une pièce, les gens qui se dispersent après un concert, la dernière part de tarte au citron meringuée... La fin d'une année est souvent pire que tout, mais bizarrement, celle-ci était plutôt cool. Beaucoup de douceur sur (et hors!) antenne, comme en témoigne le sourire sur cette photo où pour une fois je ne me trouve pas trop quiche.


Et en vérité, allez je vais oser l'écrire : beaucoup d'amour, en cette fin d'année, de ce pauvre chéri d'amour qu'on démode, qu'on galvaude et qu'on jette au feu de l'économie mais à travers lequel, aussi, notre humanité résiste peut-être plus que partout ailleurs. Dans les petits gestes, les petites phrases, comme des rosées matinales qui se déposent et disparaissent discrètement au soleil mais qui chaque jour laissent leur petite trace d'humidité nécessaire.


Je vous, je nous, souhaite beaucoup de rosées matinales pour rincer tous les sales quarts d'heure que le monde nous réserve immanquablement, le petit coquinou.


Et, plus encore, de beaux commencements pour tout ce qui sera entrepris en 2024 :-)



Comments


À l'affiche

Posts récents

Pas encore de mots-clés.

Par tags

Nous suivre

  • Facebook
  • Instagram
bottom of page